Dans la bibliothèque de Bout’Chou – Mai 2020 – Spécial asiodescendance

J’ai mis du temps à poster ce mois-ci et puis, j’ai cravaché d’un coup ! 12 albums présentés en deux semaines… 1- Je n’étais pas satisfaite des pré sélections que j’avais faites, et, 2- j’ai découvert qu’aux États-Unis le mois de mai est consacré à l’Asian American and Pacific Islander Heritage Month, qui n’a évidemment pas d’équivalent en France, mais qui n’empêche pas de célébrer notre héritage ici aussi. Peut-être que l’année prochaine…

#representationmatters

Bref, si tu me suis sur les réseaux tu le sais déjà, mais un soir ça m’a pris de retapisser mon sol de littérature « asiatique » principalement jeunesse, mais pas que ; principalement imagée mais pas que. Il y en aurait d’autres. Il y en a eu d’autres depuis. Il y en aura d’autres. J’ai galéré à prendre la photo et ça n’est toujours pas instagrammable comme tout mon feed, mais je crois qu’il y a là près d’une cinquantaine de livres qui représentent l’Asie au sens large…


💛 des Asiatiques de l’Est mais aussi du Sud, encore plus invisibilisé·es
💛 des Asiatiques d’Occident ou des Occidentaux asiatiques qui vivent une autre réalité
💛 des auteurices ou illustrateurices asiatiques ou amoureux·ses de notre orientalité
💛 des immigré·es, des natif·ves ou des adopté·es
💛 un peu de mythologie, de traditions ou de modernité
💛 de quoi transmettre, apprendre ou simplement profiter
💛 dans tous les cas, de quoi commencer à se sentir représenté·es

(c) monfilsenrose

Puis dans tout cela et d’autres, j’en ai choisi 12 pour célébrer une partie de notre « jaunitude » ou notre « jaunité », je ne sais pas quel terme inventer… J’ai vraiment essayé de proposer une diversité au niveau des cultures et des origines. Voici une sorte de tableau récap que je m’étais faite pour valider la liste. Les fiches des livres sont en accès direct un peu plus bas dans l’article, et sont à retrouver dans la Bibliothèque de Bout’Chou avec tous les autres livres tagués #asiodescendance.

Guérir son enfant intérieur

Comme beaucoup d’Asiatiques de France aujourd’hui, j’ai grandi sans quasi aucune représentation positive et occidentale des asiatiques. Pas d’asiatiques dans les livres, les médias, les publicités, les films, la politique… ou alors de manière caricaturale, voire pornographiques !!

Alors quand je lis avec mon fils et qu’il me dit « ça c’est toi et ça c’est moi » en me montrant des personnages asiatiques, mon cœur fond et je crois sincèrement que de petits traumas guérissent alors d’eux-mêmes.

Et sinon, une map monde asio centrée, c’est cool hein ?!

Pour accéder aux fiches des livres, cliquez sur les titres ci-dessous

L’arbre de Tata

Cette petite fille, c’est moi, cherchant les secrets du passé, souvent maladroitement et n’osant pas toujours. Cette grand-mère, c’est la mienne, ayant bravé la vie avec courage, murée dans le silence des souvenirs.

Le brouillard

Cet album tout en douceur est une jolie fable sur l’environnement et les changements climatiques qui peuvent être mystérieux, soudains et brutaux.

A different pond

Ce matin, comme d’autres matins, Papa transmet ses techniques de pêche à son fils qui a soif d’apprendre, certes à pêcher avant l’aube et faire du feu pour ne pas avoir trop froid, mais surtout d’en apprendre plus sur son histoire et celle de sa famille.

Sumo Joe

L’album nous fait découvrir ce sport japonais assez méconnu en dehors de l’archipel. Le vocabulaire, la préparation, l’échauffement, les traditions, et on voit bien que cela n’est pas si facile… Un glossaire à la fin nous permet même de mieux s’approprier le vocabulaire. Mais voilà qu’Aikodo Jo est de retour et veut se mesurer à son frère et ses amis…

Te souviens-tu de Wei ?

Wei est un jeune Chinois de 20 ans, paysan pauvre, qui débarque en France au printemps 1916, « les poches vides mais les rêves plein la tête ».

Chuuut!

Ce mini album est une jolie berceuse, souvenir de l’autrice en hommage à son père, magnifiquement illustrée. Parfait pour une lecture du soir avec bébé.

Si le monde était

En aidant ses parents à ranger la chambre de Grand-Père, notre enfant triste découvre à nouveau quelques fleurs séchées, une voiture de course, un bout de cuir indien qui a permis de fabriquer un carnet, des papiers de bonbons ou encore une boite de crayons de couleurs…

Grandpa Grumps

Daisy rencontre son grand-père pour la première fois, il arrive de Chine pour toute la semaine. Elle est super excitée, alors pour être sûre de ne rien oublier, elle fait une liste de tout ce qu’elle veut faire avec lui pour rendre cette semaine inoubliable ! Mais… Yeh-Yeh n’a pas le sourire facile…

Festival of colors

C’est le printemps, les goyaves arrivent à maturité, les lotus fleurissent, les hibiscus sont bien rouges, les orchidées violettes, les soucis oranges, les iris bleues… de quoi préparer de belles poudres de pétales colorées car c’est bientôt Holi et Chintoo et Mintoo sont super excité·es !

Mon beau potager

Notre jeune jardinière pense à son futur potager, encore plus grand que celui de l’année dernière, peut-être un peu plus organisé – en tout cas c’est ce que souhaiteraient ses mamans – de quoi déguster dans tous les cas de bons petits plats en famille !

A map into the world

Nous suivons l’histoire de Paj Ntaub [Ba Ndao], une petite fille Hmong [Mohng], et de sa famille qui s’installent dans une nouvelle maison aux Etats-Unis d’Amérique.

Bonne nuit mon tout-petit

Une berceuse vraiment douce à lire, parfaitement rythmée et rêveusement illustrée pour dormir.


Articles similaires

Un avis sur “Dans la bibliothèque de Bout’Chou – Mai 2020 – Spécial asiodescendance

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s