Tu aurais fait pareil avec une fille ?

On me pose souvent la question... Je peux difficilement répondre n'ayant pas (encore) de fille. Le premier réflexe serait de dire oui, puisque je prône l'éducation non genrée, mais en réalité, bien sûr qu'il y aurait eu des différences, et peut-être pas celles qu'on peut imaginer.

Tu vas en faire un pédé !

J'espère juste que mon fils aura suffisamment confiance en moi pour venir me parler de tout ce qu'il voudra notamment sur ce sujet. L'éducation qu'il reçoit n'influencera pas son orientation sexuelle, elle lui permettra juste d'avoir au moins un endroit sûr où l'exprimer.