Dans la bibliothèque de Bout’Chou – Octobre 2020

Ouh ça fait longtemps que je n’ai pas fait un récap… Bon j’avoue je n’ai pas posté en septembre MAIS j’avais fait une longue vidéo pour la rentrée tout de même !!

Bref… sans plus de justifications, le mois d’octobre a été consacré à 2 thèmes :

  • La représentation des populations Natives en l’occurrence américaines avec des albums qui parlent de leur histoire, de leur vécu aujourd’hui et d’un peu de leur culture… 3 albums ne suffisent pas bien évidemment mais ce sont des ressources essentielles pour échanger sur les conséquences encore récentes de la colonisation avec Quand on était seuls, le racisme vécu toujours aujourd’hui avec Lila et la corneille, et quelque chose de central, leur rapport à la nature et à la transmission avec Mon amie Agnès et publié il y a quelques temps Koulou chéri. Si ce n’est pas déjà fait (whaaaaaat?!! haha), vous pouvez aussi allez lire l’article « Les Indiens d’Amérique n’existent pas« .
  • Mon amour pour les grands-parents notamment asiatiques… avec des albums qui portent sur la question de la transmission, parfois du sacrifice avec The most beautiful thing, mais toujours de l’amour même si parfois la barrière de la langue n’aide pas a priori comme dans My day with Gong Gong qui n’est pas sans rappeler un autre papi grognon

Comme vous n’avez surement pas compté – je ne comprends pas pourquoi… – The most beautiful thing est le 99ème livre publié dans la bibliothèque de Bout’Chou !! Je ne pensais pas tenir comme ça, ni avoir autant de retours positifs. N’hésitez pas à continuer à m’envoyer des messages ou des commentaires pour me dire ce que vous avez pensé.

Pour le mois de novembre, et le 100ème en particulier, je vais tenter des publications plus festives et qui mettent du baume au cœur, histoire de changer de l’ambiance actuelle… Prenez soin de vous !

Je vous laisse avec les publications d’octobre à lire et relire…

Pour accéder aux fiches des livres, cliquez sur les titres ci-dessous

Quand on était seuls

C’est une histoire qu’on entend trop peu ici, celles des populations natives américaines.

Maud and Grand-Maud

Qui aime passer le week-end chez ses grands-parents ? Maud adore !

Lila et la corneille

Si ce n’est pas ses cheveux, c’est sa peau qui est trop foncée… puis ce sera ses yeux… Lila subit jour après jour les moqueries, le harcèlement, le racisme de ses camarades.

My day with Gong Gong

May va passer la journée avec son Papi maternel, Gong Gong, mais il ne parle pas très bien anglais et elle ne parle pas un mot cantonais… Pas évident…

Mon amie Agnès

Le renouveau, c’est aussi l’occasion de nouvelles rencontres et notamment une qui marquera Katherena à jamais avec sa voisine Agnès.

The Most Beautiful Thing

Cette grand-mère, c’est celle qui a pris tous les risques et porté sa famille sans flancher ; celle qui transmet son histoire, ses peines, ses regrets ; celle qui remplit une maison d’amour malgré toutes les difficultés ; celle dont on prend soin car elle a tout sacrifié.


Articles similaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s