Dans la bibliothèque de Bout’Chou – Mars 2020

Ce mois-ci est un peu étrange, vous en conviendrez. La lecture est un véritable échappatoire pour nous et comme on manque un peu de temps avec notre travail, Bout’Chou nous a même demandé de lui apprendre à lire !

On a pu terminer en beauté le cycle sur la journée internationale de lutte pour les droits des femmes. Je suis contente d’avoir pu présenter des albums remplis de femmes inspirantes de tout horizon, pour tous les âges ; des femmes qui ont changé à leur échelle et parfois bien au-delà de ce qu’elles auraient cru pouvoir faire ; des femmes qui n’ont pas baissé les bras et encore moins la tête ; des femmes qui sont autant de modèles pour tous nos enfants. J’aurais aimé écrire tout de suite après mais plus d’idées que de temps. J’ai donc écrit sur mon expérience, une expérience qui aurait été tellement différente si j’avais été un homme

On a commencé et terminé dans ce même mois, deux cycles qui me tenaient à cœur. Le premier, je l’avais intitulé « racisme » initialement, mais l’idée – et c’est d’ailleurs ce qui est ressorti avec les livres choisis – c’était de parler des nombreuses différences qui nous touchent et qui impactent nos vies. Dans Un jour tu découvriras, il est question de ne pas vraiment trouver quelqu’un qui nous ressemble quand on rentre dans une pièce, à moins de vraiment chercher… Dans My footprints et The proudest blue, il est plutôt question de faire face aux moqueries liées à son apparence, sa famille, ses origines. Le discours de Thuy m’a vraiment tiré les larmes. Et dans Les gens normaux, on s’interroge finalement avec humour sur ce qu’est la normalité…

Le second cycle, tout aussi important pour moi, a fortiori à l’occasion de la journée internationale de la visibilité trans (31 mars), aborde donc la question de la transidentité et notamment chez les enfants. Avec Introducing Teddy, on commence par une entrée en matière plutôt imagée parlant d’une peluche. Pour Bout’Chou, cela a notamment fait écho à ses peluches qu’on a pu appeler Monsieur Licorne ou Doudou Tyrannosaure. Dans Je suis Camille et When Aiden became a brother, le sujet est abordé avec des personnages humains (respectivement mtf et ftm), racisés qui plus est, de différents âges, avec des approches différentes également, mais dont l’objectif est d’être qui iels sont et d’être accepté·e·s comme tel, comme tous les autres enfants !

Je vous laisse avec ci-dessous les publications de mars à lire et relire…

Pour accéder aux fiches des livres, cliquez sur les titres ci-dessous

La vie ne me fait pas peur

Une poésie prononcée à la première personne, comme une incantation d’empouvoirement.

Un jour tu découvriras

Ce sera peut-être ta couleur de peau, la forme de tes yeux ou de tes cheveux, la consonance de ton nom… Pour d’autres ce sera peut-être leur accent, leur pays d’origine, ce qu’iels mangent préparé par leurs parents…

Ces femmes incroyables qui ont changé le monde

Et toi, comment aimerais-tu changer le monde ? N’abandonne jamais, lève-toi pour ce en quoi tu crois, tout est possible, pose-toi des questions, trouve ta voie, note tout, raconte ton histoire, découvre de nouvelles choses, fais de ta vie une grande aventure, ne cesse jamais de rêver et change les choses pour le meilleur !

My footprints

Je veux être le plus gros, le plus fort et le plus effrayant des monstres, comme ça, si les enfants à l’école se moquent de moi parce que j’ai deux mamans, ou me disent de rentrer dans mon pays, ou m’insultent ou m’embêtent parce que je suis une fille, je pourrai les arrêter.

Introducing Teddy

Une jolie entrée en matière, y compris avec des tout-petits, pour aborder la question de la transidentité

The proudest blue

Une ode moderne aux nouvelles expériences, au lien indéfectible qui peut exister entre soeurs, et à la fierté d’être soi-même.

Je suis Camille

Camille fille ou Camille garçon ? Comme si ce n’était pas évident…Cet album émouvant est tellement essentiel de par sa rareté… Il vous tire les larmes face à ce mal-être constant même lorsque vous êtes soutenu·e par vos proches. La nature fait des erreurs, comme tout le monde. Il est temps d’apprendre de ces erreurs et de reconnaitre la transidentité, et le vécu et le ressenti des enfants trans.

Les gens normaux

Blessée par la remarque de Logan, et grâce à une méthode scientifique sans faille, Zita compte bien découvrir quels sont les enfants normaux de sa classe, parce qu’elle aussi veut être normale.

When Aidan became a brother

Une pépite sur la transidentité et toutes les questions qui accompagnent non seulement le changement d’identité mais également l’accueil d’un nouvel être dans un monde binaire, lorsqu’on est soi-même trans.


Articles similaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s