My footprints

  • Auteur·rice : Bao Phi
  • Illustrateur·rice : Basia Tran
  • Edition : Capstone Editions
  • Date de publication : 2019

Every child feels different in some way, but Thuy feels double different. She is Vietnamese American and she has two moms. Thuy walks home one winter afternoon, angry and lonely after a bully’s taunts. Then a bird catches her attention and sets Thuy on an imaginary exploration. What if she could fly away like a bird? What if she could sprint like a deer, or roar like a bear? Mimicking the footprints of each creature in the snow, she makes her way home to the arms of her moms. Together, the three of them imagine beautiful and powerful creatures who always have courage – just like Thuy.

Thuy (prononcé Twee à l’anglaise) rentre de l’école le coeur gros. Elle s’imagine toute une série d’animaux forts et tente d’imiter leurs empreintes dans la neige. Elle finit par partager ce qui l’embête avec ses mamans : »Je veux être le plus gros, le plus fort et le plus effrayant des monstres, comme ça, si les enfants à l’école se moquent de moi parce que j’ai deux mamans, ou me disent de rentrer dans mon pays, ou m’insultent ou m’embêtent parce que je suis une fille, je pourrai les arrêter.« 

Ma traduction à Bout’Chou était alors approximative mais mon coeur s’est serré et ma voix s’est cassée. Bout’Chou m’a demandé pourquoi la petite fille était triste, et je lui ai dit que des fois, les gens pouvaient dire des choses qui rendent triste, font du mal et donnent envie de pleurer. Je ne savais pas vraiment pourquoi certaines personnes avaient peur de ce qu’ils ne connaissaient pas, ou que d’autres manquaient parfois d’un peu d’amour pour faire preuve de gentillesse…

Heureusement, maman Ngoc (prononcé Ynyow) et maman Arti (prononcé AR-tee) sont là pour remonter le moral à leur fille et lui redonner confiance et courage. Quel animal pourraient-elles être à 3 ? Elles sont plus fortes à 3 bien évidemment ! Un Phoenix, créature immortelle qui renait toujours de ses cendres ? ou encore un Sarabha, créature puissante mi-lion, mi-oiseau qui a 6 pattes comme la combinaison de leur 6 jambes ? ou encore un Arti-Thuy-Ngoc-osaurus, créature sortie tout droit de l’imaginaire de Thuy, qui a les cheveux et les yeux noirs, qui serait à la fois fille et garçon, et dont la couleur de peau changerait de noire à marron clair à encore plus clair et qui reviendrait au plus foncé, non pas pour se cacher, mais parce qu’elle voudrait pouvoir avoir toutes les nuances de beauté – et qui bien sûr ne ferait jamais de mal, ne se moquerait jamais de personne…

Bref, un bijou à mettre entre toutes les mains… C’est le second livre pour enfant de Bao Phi, ce papa concerné qui a connu la violence de l’immigration, la discrimination, le harcèlement et qui écrit pour sa fille qui pourrait être victime à son tour du fait de sa race, de son genre, de sa situation économique, ou de la personne qu’elle aime…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :