Décoloniser l’auto-centrisme en conscience bienveillante

Hein ? Viens, je t’explique ce titre alambiqué…

L’Etat annonce une énième croisade contre l’islam et les musulman•es sous couvert d’islamisme radical, continue d’incriminer les structures familiales et menace de fermer des associations culturelles et sportives, des écoles, des mouvements militants anti-racistes, décoloniaux, anarchistes… parce que « pas en accord avec les valeurs de la République »…

Mais la plupart des familles blanches de la parentalité bienveillante, positive, éveil en conscience d’instagram s’arrêtent à l’IEF et parlent d’elles-mêmes…

Levée de boucliers pour l’ief

J’entends totalement que la remise en question de son mode de vie soit extrêmement violente. Je défends l’IEF (instruction en famille) non parce que je le pratique mais parce que c’est une liberté et un droit. Le terme « dégât collatéral » utilisé dans mes stories est également très violent mais une prise de conscience n’est jamais confortable.

Je comprends cette colère d’être visé•es. Moi aussi je suis en colère. Les personnes racisées sont visées tous les jours dans leur existence même, et ce par un système raciste et colonial mis en place depuis plus de 500 ans. L’IEF pour certaines familles racisées n’est que le résultat du racisme institutionnel de l’école. Mais ça, ça ne vous met pas en colère… Ce qui vous met en colère, c’est votre petit monde attaqué et que soient dénoncés votre privilège blanc, votre classisme et votre défense d’une liberté individuelle.

La quasi totalité des familles IEF qui ont écrit sur le sujet n’ont pas mentionné le fait que le projet de loi soit un problème dans son intégralité. Quand j’ai commencé à lire les posts, j’ai cru à un autre projet de loi (voire une loi déjà passée) sur l’IEF sans aucun rapport avec celui sur le « séparatisme islamiste » ! Ces familles sont restées centrées dans leur prisme personnel parfois même dénonçant le fascisme (non du projet de loi mais de la ligne sur l’IEF), ou se défendant d’un racisme à double sens ou de ne pas être comme les écoles coraniques, signifiant par là que l’Etat pouvait bien faire ce qu’il voulait tant qu’il ne les touche pas, elles et leurs enfants.

Certaines m’ont dit qu’elles se battaient aussi contre le racisme, mais ces mêmes familles IEF, je ne les ai que trop peu vues sur les questions raciales et décoloniales récentes, ne serait-ce que pour relayer des informations après s’être éduquées…

Maman blanche VS maman musulmane

Bien sur qu’il s’agit d’une nouvelle instrumentalisation de la peur pour toujours plus de contrôle, y compris sur l’IEF déjà dans le viseur ! L’Etat n’aime pas ce qui est subversif de toute façon… Mais les familles blanches IEF d’instagram sont-elles visées ? Sont-elles si subversives ?

Faut-il rappeler le traitement des mères musulmanes à l’école ? Une mère blanche qui demande des menus végétariens, c’est une écolo. Une mère musulmane qui fait la même demande, c’est une intégriste. Une mère blanche qui fait l’IEF ce n’est pas idéal certes, mais une mère musulmane, c’est uniquement pour enfermer sa fille. Vos enfants risquent-ils de pleurer de déshumanisation lors d’une sortie scolaire car un élu de la République vous demandera de retirer votre foulard ?

Aucun de nos enfants ne doit être un dégât collatéral. L’IEF est un choix, pas toujours le premier. Je pense notamment aux enfants porteurs de handicap qui n’ont pas leur place à l’école de la République comme l’a réaffirmé l’annonce du projet de loi. L’IEF ce n’est pas possible pour tout le monde, et cela reste un privilège et/ou un sacrifice que peu de personnes peuvent se permettre. Je continuerai pourtant à le défendre, tout comme je défends l’école publique qui m’a maltraitée et qui maltraite déjà mon fils.

Le combat c’est contre le système qu’il faut le mener. Des moyens pour les services publics : financiers, humains, de formation… Pour que tou•tes les enfants de la République soient accueilli•es comme il se doit et que l’IEF reste un choix pour les familles qui peuvent.

L’islam des lumières ?

TV 5 Monde info – 1’09 : Objectif, construire un islam des lumières

Oui, c’est dit. « Nommons-le » dit Emmanuel Macron en parlant de l’islamisme radical, alors la journaliste le dit aussi clairement : « Objectif, construire un islam des lumières ». 10 millions d’euros pour la Fondation pour l’islam de France et la création d’un institut scientifique d’islamologie…

Mais, les Lumières, ces grands Hommes érudits de philosophie et de sciences, ce sont eux qui ont inventé les races et défini leur hiérarchie, aboutissant alors aux idéologies racistes et à un racisme systémique 500 ans plus tard. Il ne s’agit pas de xénophobie et de « de tout temps, l’Homme a voulu posséder ». Non. Kant, de Gobineau, Locke, ces grands noms entre autres, ont réfléchi et théorisé la race pour créer la suprématie blanche, et ainsi justifier la colonisation, les massacres, les génocides…, par notre infériorité.

Je vous laisse avec un article à lire : Les idées des Lumières ont façonné les questions de race et de suprématie blanche, Slate


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s