Le plafond

Un texte d’une lectrice qui vous parlera j’espère autant qu’à moi… Désolée d’avoir mis tant de temps à le publier…

Tous les enfants ont tenté de toucher le plafond en sautant. C’est si haut, si inatteignable. Ça les attire et chacun leur tour, ils essaient de s’en approcher. Ils tombent en riant à gorge déployée. Décidément, ils n’y arriveront pas. Aussi haut que le ciel. Un jour, un d’entre eux
grimpe sur un meuble et tend ses bras. Presque.

En grandissant, l’enfant n’est plus si enfant. Il se lasse de ce plafond trop bas. Cette cible est une injure à sa capacité. Il cherche un nouveau défi. Qu’est ce qui tel un papillon s’éloigne lorsqu’on s’en approche ? L’autre. Il apprend alors la séduction. Plaire est une aventure grisante. Les chatouilles, le doute, le courage, l’attente, la récompense.

Des enfants maitriseront tellement ce domaine qu’adultes, ils en deviennent dangereux. Vous les avez déjà croisés. Ils sont ces personnes qui vous frôlent et vous laissent un arrière goût de trop peu. Quand ils parlent, quand ils rient, tout en eux éclipse le reste du monde. Ils sont votre
nouveau plafond. Et tous les jours, vous sautez, grimpez, vous fatiguez à vous approcher un peu plus.

Un jour, vous y êtes. Ni au dessus, ni en dessous, juste à côté. Seulement à ce moment là, ils vous regardent dans les yeux. Et vous sondez un abîme. Ce puits sans fond est encore plus présent chez ceux qui sont nés sur ce plafond. La lutte pour en arriver là n’a aucun sens. Mais tant que nous n’y sommes pas, nous ne pouvons pas le comprendre. Et une fois que nous y sommes, nous comprenons enfin ce que devrait être la vie.

Un quotidien rempli de rires, une humanité qui arrête de courir, qui ouvre grands les yeux et regardent. Avec leur cœur et leur ressenti. Du partage. Il est bien dommage d’arriver à cette conclusion, après avoir écrasé toutes les personnes sur son chemin, écarté tout son entourage et être sur la dernière partie de sa vie. Encore plus d’avoir donné le mauvais exemple et voir avec amertume sa progéniture suivre le même chemin.

Le prix du plafond.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s