Le petit nouveau

Il n’est pas si petit, il n’est pas si nouveau. Il n’est pas toujours présent, mais il tient à la peau. Il s’invite un peu quand il veut, il me surprend à chaque fois. Il me fait devenir quelqu’un d’autre, ou peut-être est-ce moi ?

Impatiente, démotivée voire déprimée

Pas de changement physique mais je ne me reconnais pas dans le miroir quand il est là. Ce n’est pas régulier, peut-être une fois par mois, tous les deux mois. Souvent je suis plus forte que lui, mais quelque fois je suis impuissante. C’est encore pire !

Je n’ai plus envie de rien, je ne supporte plus rien. Tout me paraît insurmontable. La moindre phrase de travers (ou pas) me fait monter dans les tours et en un instant m’écrouler.

Un changement inattendu

Pendant 10 ans, avant de décider de devenir maman, j’ai pris une contraception hormonale qui lissait tout ce qu’on aime appeler les « petits désagréments » des règles (comme on parle des « petits désagréments » de la grossesse – ces « petits désagréments » qui peuvent impacter ta vie perso et pro, faire changer ta personnalité voire t’handicaper complètement… Raaah ça m’énerve!). Bref, j’avais de fausses règles d’une régularité sans faille, un flux faible et identique tous les mois et aucune contrainte physique ! J’étais un modèle de bouquin de sciences !

Sauf que 10 ans de pillule, ça peut te dérégler un chouilla et foutre le bordel quand tu veux avoir un bébé ! Et une fois que tu y arrives, tu réfléchis à deux fois avant de retenter un contraceptif hormonal. Mais personne ne t’a dit la galère que ça pouvait être…

View this post on Instagram

🎨 : @daisy.dessine

A post shared by Syndrome prémenstruel Ta Mère (@spmtamere) on

Deux ans que je subis le SPM, le syndrome pré menstruel. Ce n’est rien par rapport à d’autres femmes mais c’est un changement important que je n’avais pas vu venir. Il est même estimé que 80% des femmes en sont atteintes.

Réapprendre à se connaître

Je n’ai jamais été aussi soumise à mon corps sans raison. En tout cas sans une raison que je comprends, que je pourrais maîtriser ou sur laquelle je pourrais travailler. Pour une contrôle freak comme moi, c’est très compliqué, il faut l’avouer.

L’imprévisibilité de cette Mrs Hide rajoute à la difficulté. J’apprends petit à petit à faire la différence entre la fatigue ou un énervement légitime (si je peux dire…) et ce SPM qui me transforme quelques jours, une semaine… Dès que je me trouve un peu excessive (par rapport à d’habitude haha !), je compte. Dernières règles il y a 3/4 semaines, OK ! Génial !

A ce moment-là, je prends le temps de respirer et de me poser. Je prends le temps de discuter parce que ça fait du bien. Je m’autorise à être moins productive au travail, je sais que dès que j’aurai récupéré, je mettrai les bouchées doubles ! Et peut-être le plus difficile, je m’excuse comme je peux auprès des personnes avec qui je n’étais pas moi-même.

Bref j’attends un projet que j’ai raté de financer sur ulule mais qui me tarde de sortir… Pour en savoir plus :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s