Bindu’s bindis

  • Auteurice : Supriya Kelkar
  • Illustrateurice : Parvati Pillai
  • Edition : Sterling
  • Date de publication : 2021

Bindu loves her bindis. She wears flowers when she has a silly, giglly day. She wears diamonds on days filled with adventure. And she wears circles when she is feeling festive. She especially loves to match her bindis with her Nani. But when it’s time to wear a bindi to school, Bindu isn’t feeling very brave and adventurous. She wants to slip it off… and she wants to go home.

Tous les mois, Nani envoie à Bindu une série de bindis de différentes formes et couleurs. Bindu les adore et les porte au temple, pour les fêtes, mais aussi à la maison. En fonction de son humeur, elle choisit couleur et forme, l’éclair pour se sentir courageuse, ovale pour se sentir fière, et même des lignes entremêlées pour se sentir unique.

Un jour, Nani vient apporter son cadeau en personne et Bindu est tellement heureuse d’aller la chercher à l’aéroport ! Mais les manifestations racistes sur le chemin du retour lui font peur, elle veut retirer son bindi et rentrer chez elle… Avec Nani, elle trouve néanmoins le courage de garder la tête haute ! Une situation un peu similaire se produit à l’école pour un spectacle de danse… Des enfants parlent et rient de son bindi alors Bindu veut le retirer et rentrer chez elle. Nani lui en propose d’autres mais Bindu refuse de monter sur scène ; elle ne veut plus être si unique !

Mais Nani, elle, décide de grimper sur scène et de garder la tête haute… Bindu va-t-elle la rejoindre ?

C’est tellement difficile de vivre certaines différences qu’on aime parce qu’elles font de nous, nous, quelqu’un d’unique, et en même temps, dont les autres se servent pour se moquer et nous discriminer de manière raciste. Un album rare qui aborde racisme, lien intergénérationnel, transmission et courage, avec des illustrations colorées à souhait !

A la fin de l’album, l’autrice (The many colors of Harpreet Singh) explique que les bindis sont portés dans plusieurs régions de l’Asie (et les diasporas à travers le monde). En Asie du Sud, certaines personnes en portent tous les jours, d’autres seulement pour les fêtes ou encore les cérémonies religieuses. Un bindi peut porter une signification religieuse ou une tradition devenue culturelle dans les communautés d’Asie du Sud dont les religions sont nombreuses. « Bindi » est le terme hindi et punjabi, mais se dit « tikkli » en marathi, « pottu » en tamil, « teep » en bengalais…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :