Le cimetière des mots doux

  • Auteurice : Agnès Ledig
  • Illustrateurice : Frédéric Pillot
  • Edition : Albin Michel jeunesse
  • Date de publication : 2019

Nous étions nés le même mois de la même année, vivions dans la même rue du même village et étions dans la même classe de la même école. Parfois, sans nous parler, nous nous comprenions quand même. Et nous avions les mêmes goûts, surtout pour la forêt. Un jour, à l’école, sa chaise est restée vide.

La littérature jeunesse propose des livres sur l’amitié, sur l’amour, sur le deuil familial mais sur le deuil d’un ami amoureux ? Celui qu’on n’aurait jamais imaginé perdre parce que ce n’est pas dans l’ordre des choses et qui laisse un vide plus grand que soi…

Cet album poétique aux illustrations automnales aborde en douceur l’absence, l’incompréhension, l’au revoir, le deuil. En tant que maman, l’absence des parents dans le processus m’interpelle puis je me souviens que ce n’est pas forcément de ses proches dont on a besoin à ce moment-là mais plus des proches de la personne partie trop tôt.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :